Vous êtes ici : Informations médicales >> Cancer de la prostate >> Cancer de la prostate localisé >> Cryothérapie

Le traitement du cancer de la prostate par cryothérapie

Définition de la cryothérapie :

La cryothérapie (ou cryochirurgie) consiste à détruire la prostate (et donc la tumeur en son sein) par un refroidissement intense de l’organe.

Technique opératoire :

Ce geste est effectué sous anesthésie générale, la prostate est repérée échographiquement et des aiguilles sont implantées au sein de la glande à travers la peau du périnée (espace situé entre la racine des bourses et l’anus). Le refroidissement est opéré grâce à un gaz (argon). En parallèle il est procédé à un réchauffement du canal urétral qui traverse la prostate pour le protéger au maximum.

Complications :

Les douleurs périnéales post opératoires sont en général modérées (3%). La principale complication reste l’impuissance (80%) par destruction des structures vasculo-nerveuses responsables de l’érection. L’incontinence survient dans 5% des cas après cette technique. Enfin beaucoup plus rarement (0,2%) des complications a types d’obstruction de la filière urinaire ou de communication avec le tube digestif peuvent être observées.

Patients pouvant bénéficier d’une cryothérapie et résultats de la technique :

A ce jour elle est essentiellement indiquée chez les patients initialement traités par radiothérapie présentant un redémarrage de leur tumeur au niveau de la prostate irradiée. Les taux de succès sont très variables (allant de 14 à 92% en fonction des études et des durées de recul) au prix d’effets secondaires notables (impuissance dans 47 à 100% des cas, incontinence dans 1 ,3 à 19% des cas et obstruction urinaire dans é à 55% des cas).

Elle également être peut être envisagée d’emblée pour traiter un patient présentant une tumeur peu agressive au sein d’une petite prostate. Mais les taux de succès très variables et incertains (entre 36% et 92%) font que cette technique n’est pas à ce jour reconnue comme un traitement de référence.

 



Page mise à jour le : 12/01/2012